Que faut-il savoir avant de choisir un système de vidéosurveillance

À en croire certaines statistiques, en France, on enregistre 1 cambriolage toutes les 90 secondes. Vu ce chiffre alarmant, il n’est pas prudent de penser que cela n’arrive qu’aux autres. Pour éviter les mauvaises surprises, utilisez un système de sécurité. Dans cette optique, la vidéosurveillance est une bonne alternative. Bien qu’elle ne date pas d’hier, ce dispositif combine modernité et fiabilité. Mais toutes les vidéosurveillances ne sont pas identiques. Alors, que faut-il savoir avant de choisir un système de vidéosurveillance ?

Installation de vidéosurveillance : Que dit la loi ?

De nos jours, l’utilisation de vidéosurveillance s’est démocratisée. Si auparavant elle est réservée aux entreprises, désormais, elle s’invite chez les particuliers. Cependant, l’installation de ce système de sécurité est soumise à des normes spécifiques. Autrement dit, vous ne pouvez pas équiper votre maison d’une vidéosurveillance comme bon vous semble.

Comme on sait, la vidéosurveillance est un système de télésurveillance. Elle permet de détecter les intrus, la noyade dans la piscine, le départ du feu en filmant et transmettant les images directement dans un serveur destiné à cet effet. Aussi, l’utilisation de vidéosurveillance pourrait porter atteinte au droit à l’image. Dans ce contexte, on ne peut pas mettre les caméras n’importe où. Selon l’emplacement et la configuration du bâtiment, il est parfois indispensable de demander une autorisation avant l’installation dudit dispositif de sécurité.

Si vous décidez d’installer une vidéosurveillance dans une entreprise, vous devez tenir compte de la position des caméras. Il est interdit de filmer les salariés sur leur poste de travail. Bien sûr, cette interdiction comporte certaines restrictions comme le cas du caissier et du manutentionnaire. Et si vous installez des caméras dans des locaux à usage d’habitation, il ne faut pas qu’elles portent atteinte à la vie privée des voisins.

Les différents types d’installation de vidéosurveillance

Avant d’investir dans une vidéosurveillance, il est nécessaire de savoir les types de ce système de sécurité. Il existe des vidéosurveillances sans fil et des vidéosurveillances filaires. La première s’appelle ainsi puisque les éléments qui la composent entre autres les caméras, la centrale et le serveur se communiquent via onde radio. Se montrant moderne, ce modèle est apprécié pour sa facilité d’installation. Seulement, il peut être piraté par les brouilleurs d’onde.

Quant à la vidéosurveillance filaire, il est seulement le contraire du précédent modèle. Elle nécessite de câbles pour relier les différentes caméras de la centrale. Elle est difficile à mettre en place puisqu’il faut encastrer les fils dans le mur. Mais côté sécurité, la vidéosurveillance filaire offre une meilleure protection du logement, car elle est difficile, voire impossible à pirater.