Avec la balise GPS alarme personne âgée, sortez seul l’esprit tranquille

Avec la balise GPS alarme personne âgée, sortez seul l’esprit tranquille

Parce qu’en présence des personnes âgées, de nombreux incidents peuvent survenir n’importe quand, il est indispensable de les surveiller constamment. Cependant, avec toutes nos occupations quotidiennes, avoir le contrôle total sur leurs faits et gestes s’avère être impossible. Et pour les personnes âgées qui vivent seules, l’idée de sortir devient troublante par peur de se perdre en chemin. Des dispositifs ont donc été inventés spécialement pour l’occasion afin d’éliminer toutes ces complications en question. Il s’agit de la balise GPS alarme personne âgée. Découvrez dans cette rubrique tout ce que vous devez savoir à ce sujet et profitez des avantages qu’elle peut vous offrir.

Présentation du dispositif

La balise GPS alarme pour personne âgée est un appareil connecté permettant de tracer une personne âgée en difficulté. La puce dont l’équipement est doté permet de suivre la personne et d’avoir des informations exactes sur le lieu où elle se trouve à un moment donné. Dans le cas où les proches du senior en question n’arrivent plus à le localiser, c’est ce dispositif qui se charge de cette mission à leur place. Et à l’inverse, si la personne n’arrive plus à rentrer chez elle, elle peut émettre un appel facilement pour contacter ses proches. À l’origine, cet appareil a été particulièrement conçu pour les personnes atteintes d’Alzheimer, mais en pratique, toutes les personnes qui présentent des complications dues à l’âge peuvent en faire usage.

Compte tenu du fait que les personnes cibles peuvent avoir du mal à utiliser un appareil compliqué, celui-ci a été fabriqué dans le but de faciliter leur quotidien. Tous les modèles présentés sur le marché sont donc faciles à manipuler. En l’occurrence, sachez qu’une multitude de modèles existent sur le commerce, et vous n’avez qu’à en choisir un qui peut répondre à vos attentes. Des professionnels qualifiés feront le plaisir de vous aider lors de vos achats.

Pourquoi devrait-on se fier à un tel appareil ?

Comme vous avez pu le constater, ce type d’appareil offre une grande aisance d’utilisation à la personne âgée. Il permet donc à ses proches et à la personne concernée de vivre sa vie en toute quiétude parce qu’il est perfectionné dans ce but même. Il existe deux types d’appareils possibles, le premier consiste à surveiller et à maintenir la personne âgée à la maison, et le second permet de la surveiller hors du domicile. Dans le premier cas de figure, l’appareil est connecté au réseau téléphonique de la maison et une liste de personne à avertir s’affiche directement en cas de malaise. L’alarme émet donc immédiatement un appel en cas d’urgence. Pour le deuxième cas, l’instrument est équipé de téléphone mobile avec alarme GPS, un mini traceur équipé d’un bouton d’appel d’urgence avec GPS ou d’une montre d’appel d’urgence avec GPS.

Donc, si les circonstances l’obligent, la personne alerte directement ses proches grâce à ces moyens. Tous ces appareils ont été étudiés et perfectionnés pour une utilisation sans complication pour permettre à la personne de sortir sans crainte.

Les bons conseils pour éviter le cambriolage

Les bons conseils pour éviter le cambriolage

Il n’y a rien de plus traumatisant que de voir tous les biens que l’on a acquis pendant plusieurs années volés en quelques secondes. 1000 cambriolages ! Vu le nombre de cambriolages recensés par jour en France, prendre des sévères mesures de précautions s’impose forcément. Par ailleurs, à travers cet article, on a déjà recueilli de précieux conseils pour vous aider à lutter contre ce fléau.

N’ouvrez pas n’importe qui !

Certes, la grande majorité des cambrioleurs s’attaquent à des maisons inoccupées. Mais il existe aussi ceux qui sont plus dangereux, c’est-à-dire les cambrioleurs armés. Voilà pourquoi, il est toujours plus prudent d’identifier les sonnant à la porte avant de les ouvrir. De plus, grâce à l’avancée de la technologie, l’invention des visiophones ainsi que des vidéosurveillances nous facilite désormais cette tâche. Grâce à ces gadgets, votre foyer redeviendra également un havre de paix.

Un autre point clé : la vigilance

Être vigilant est également indispensable. Comme quoi, si vous habitez dans une maison déjà occupée par le passé ou si vous avez égarés vos clés ou encore si elles ont été volées ou sont perdues. Pensez à remplacer immédiatement la serrure.

Ne donnez pas l’impression qu’il n’y a personne chez vous

Avant de réaliser leur acte, les malfaiteurs passent toujours plusieurs devant la maison ciblée. Cela dans le seul but de vérifier si celle-ci est inoccupée depuis quelque temps. C’est pour de telles raisons qu’il ne faut jamais changer vos habitudes même si vous êtes absents de façon prolongés. Si nécessaire, utilisez les systèmes d’ouverture et de fermeture automatique de vos volets roulants. Pensez à laisser de la lumière allumée. Pour vos courriers, demandez à vos voisins ou à vos proches de toujours vider la boîte aux lettres.

Cachez intelligemment vos biens précieux

Même s’il réussit à s’introduire chez vous, vous avez encore l’option de l’empêcher de repartir avec vos objets les plus précieux. Pour cela, plusieurs options de cachette s’offrent à vous. L’adoption d’un coffre-fort encastrable et caché dans un endroit sûr reste le meilleur moyen de dissimuler ses objets de valeur.

Discrétion est aussi mère de sûreté

Rester discret est également très important. Donc, si vous projetez de partir en vacances, évitez à tout prix de le claironner sur les réseaux sociaux. Sachez bien que certains cambrioleurs scrutent assidûment la toile à la recherche d’occupants en vacances.

Profitez du dispositif Tranquillité Vacances

Vous l’ignorez peut-être encore, mais avant de partir en vacances, pensez également à signaler votre absence au commissariat de police ou à la brigade de la gendarmerie le plus proche de votre maison. Grâce à ce dispositif, ces services prendront en compte de votre maison au cours de leurs patrouilles quotidiennes.

Renforcez la quincaillerie

En plus de toujours et bien verrouiller vos portes et fenêtres. Pensez également à les renforcer. Pour cela, vous pourrez par exemple opter pour des poignées à serrure sur les fenêtres avec un verrou à mâchoire sur vos portes.

Pourquoi est-il obligatoir d’installer un détécteur de fumée chez soit ?

Pourquoi est-il obligatoir d’installer un détécteur de fumée chez soit ?

Dans notre train de vie quotidienne, personne n’est jamais à l’abri d’éventuel incendie. Nombreuses vies sont sauvées par l’installation de dispositif de sécurité comme le détecteur de fumée. Heureusement que la loi a rendu obligatoire ce procédé. Quelles en sont les raisons ?

La réduction des risques d’incendie domestiques

Avant de vous installer dans votre nouvelle habitation, vous devriez adopter de bons réflexes. Cela éviterait le pire des ravages domestiques occasionnés par le feu. À cet effet, il faut vérifier si les sources dangereuses d’incendie sont installées avec précaution. Un entretien périodique par un professionnel du bâtiment est nécessaire pour renforcer la sécurité de l’habitation. Il est enregistré 250000 incendies par an en France, la majeure partie d’entre elles est mortelle. Ainsi, il est préférable de faire les diverses installations techniques suivant les normes exigées par la loi. Le respect de ces exigences permet de réduire considérablement les conséquences désastreuses du feu.

À part le réflexe, la loi a rendu obligatoire l’installation de détecteur de fumée. Ce règlement s’applique sans distinction à tous les locaux d’habitation. Ce dispositif capteur de fumée est exigé selon la loi n° 2010-238 du 9 mars 2010. La loi stipule que tous les locaux (maisons privées ou établissements professionnels) doivent être équipés de détecteur de fumée. Cette mesure facilite le remboursement par les compagnies d’assurances.

Les modèles de détecteur de fumée

Le système pouvant alerter instantanément le début d’un incendie peut avoir différents modèles selon leur mode d’installation. D’une part, il y a des avertisseurs qui fonctionnent à l’aide de piles : (DAAF) ou le détecteur avertisseur autonome de fumée. À part ce dernier il a aussi ceux qui peuvent fonctionner même en cas de coupure de courant électrique appelé détecteurs sur secteurs.

D’autre part, vous pouvez aussi opter pour les spécimens interconnectables. Ce type d’avertisseur est relié à d’autres détecteurs dans un même immeuble. Leur ralliement se fait à l’aide de fils électriques ou d’ondes radio. Il se peut aussi que l’endroit où vous vivez soit humide, voire même poussiéreux. Le plus adéquat pour ce genre de logis est un détecteur de chaleur. En effet, l’appareil émet des signes à partir d’une température entre 50 à 65 °C. Sachez ce pendant que le détecteur de fumée peut aussi être associé d’un détecteur de chaleur.

L’installation d’avertisseurs d’incendie

L’aménagement de cet appareil nécessite l’intervention d’un professionnel sachant bien les normes techniques à respecter. En règle générale, il doit toujours s’installer au plafond. L’idéal est que tout l’étage du bâtiment soit muni de ce dispositif. Seuls les zones de couchages, les escaliers et les pièces disposant beaucoup d’appareillages électriques sont à privilégier.

Bon à savoir : il ne faut jamais installer le détecteur dans les pièces ayant une température inférieure à 4 °C et supérieure à 40 °C cela éviterait le déclenchement automatique si l’endroit est ventilé ou l’arrêt de l’appareil dans les pièces trop humides. Pour plus d’informations, les modèles et les prix sont disponibles en ligne.

Comment installer un détécteur d’incendie ?

Comment installer un détécteur d’incendie ?

Toutes les deux minutes, un incendie domestique se déclare en France. Comme quoi, afin de limiter les risques de décès par incendie ou fumées toxiques, la mise en place d’un détecteur d’incendie se révèle obligatoire. Incontestablement, l’installation d’un tel dispositif a sauvé et continue de sauver des vies. Qui plus est, son installation est à la portée de tous bricoleurs en herbe. À travers ce billet, on vous donne alors tous les infos et les démarches à suivre pour une installation réalisée dans les règles de l’art.

Le meilleur emplacement pour un détecteur d’incendie

On ne le dira jamais assez, l’installation d’un détecteur d’incendie est obligatoire dans tous les foyers en France. Tel que son appellation le laisse entendre, ce dispositif sert principalement à détecter les signes avant-coureurs d’un incendie. Pour pouvoir faire preuve d’une grande efficacité, il est nécessaire de lui trouver un bon emplacement. De ce fait, l’emplacement le plus adéquat pour un détecteur d’incendie est tout d’abord en hauteur, de préférence sur le mur et à proximité du plafond. Pour une maison à plusieurs étages, il est surtout indispensable d’en installer plusieurs. Aussi, ce qu’il faut bien retenir, c’est qu’un détecteur d’incendie ne doit en aucun cas être installé dans une pièce humide, notamment, la cuisine et la salle de bain.

Installer un détecteur d’incendie étape par étape

Une fois que vous avez trouvé l’emplacement idéal pour votre détecteur d’incendie, il faudra désormais le fixer. Comme dit précédemment, installer soi-même son détecteur d’incendie est une tâche plus ou moins complexe. Il suffit d’avoir les bons outils à votre portée et le travail sera vite fait, et bien sûr, bien fait. Un petit rappel, il vous est donc possible de fixer votre détecteur d’incendie soit sur le plafond, soit sur le mur de la pièce susceptible de prendre feu.

À présent, à votre crayon et commencez par marquer les emplacements des trous. Ensuite, percez ces derniers. Puis, au moyen des chevilles et vis fournies avec la boîte, vissez solidement le support au mur ou au plafond. Avant de finaliser l’installation de votre détecteur d’incendie, veillez bien à ce qu’il soit branché ou bien à ce que les piles ont été bien intégrées. Enfin, il ne vous restera plus qu’à le positionner sur son support, en l’orientant dans le sens des aiguilles d’une montre. Une fois toutes ces étapes accomplies, vous pourrez enfin tester votre détecteur d’incendie pour voir s’il fonctionne correctement.

Qu’est ce qu’un détécteur de fumée ?

Qu’est ce qu’un détécteur de fumée ?

En France comme dans le reste du monde, l’incendie est un accident de la vie courante qui fait le plus des victimes. Il cause des dégâts matériels tout en laissant des séquelles psychologiques. Une des raisons majeures pour laquelle la loi française a imposé depuis 2005 que tous locaux à usage d’habitation soient équipés d’au moins un détecteur de fumée. Mais, qu’est-ce qu’un détecteur de fumée ?

Détecteur de fumée : de quoi s’agit-il exactement ?

Comme son nom le laisse entendre, un détecteur de fumée est un appareil qui est capable de détecter le départ du feu. Il permet d’empêcher un déclenchement d’incendie. Bien sûr, il ne va pas littéralement stopper le feu, mais il vise à avertir les occupants de la maison ou les sociétés de sécurité dès qu’une fumée commence.

Le détecteur de fumée a un double rôle. D’abord, il détecte la fumée qui risque de provoquer un incendie. Cet appareil bénéficie d’une technologie qui lui permet de distinguer la fumée anormale de la fumée normale. Une fois le détecteur d’incendie décèle la fumée, il envoie l’information à la centrale. C’est son second rôle : lancer l’alerte. Cela permet d’avertir les occupants de la maison de l’existence de l’incendie, afin qu’ils puissent évacuer le lieu à temps. L’installation d’un détecteur de fumée dans une maison permet aussi d’éviter le danger de s’aggraver.

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

Le détecteur de fumée fonctionne de manière ingénieuse. Il accomplit sa mission grâce à la bonne coordination des matériels qui composent le système de sécurité. D’abord, le détecteur de fumée doit communiquer à la centrale, qui est le cerveau du système de sécurité en cas de départ de fumée. Ensuite, la centrale est reliée à une ou plusieurs sirènes. Une fois que le détecteur décèle une fumée anormale, la centrale envoie un signal d’alarme via la sirène. Cette dernière est à installer dans un endroit à hauteur pour être visible et entendue facilement. C’est un petit gadget de forme circulaire. On le fixe souvent au mur proche du plafond là où les fumées s’accumulent rapidement. On dit alors que le détecteur a un rôle avertisseur de fumée.

Le choix d’un détecteur de fumée ne doit pas se faire aveuglément. Comme il s’agit d’un appareil sensible et dangereux, celui-ci doit répondre aux exigences légales. Par exemple, un détecteur de fumée doit être soumis à la norme européenne EN 14604 et porter le marquage CE.

Entreprises : minimisez les risques d’incendie

Entreprises : minimisez les risques d’incendie

Les entreprises sont sûrement ces locaux qui sont les plus sujets à des incendies. Le nombre de personne élevé dans ces établissements augmente considérablement les risques d’apparition de feu.

Aussi, l’utilisation de matériel, autant qu’il y a d’employés dans ces locaux, implique l’installation d’un réseau électrique ramifié, ce qui augmente également les risques de court-circuit et de surtension, provoquant également l’apparition de flamme. Pour autres multiples raisons que l’on ne peut énumérer brièvement, le mieux serait de prévoir plutôt que d’éteindre un incendie.

Lire la suite

La domotique à la maison, un pas de plus vers la modernisation

La domotique à la maison, un pas de plus vers la modernisation

Les propriétaires exigent toujours plus de fonctionnalités dans leurs habitations. Les constructeurs et professionnels du bâtiment identifient cette tendance et tendent de plus en plus vers l’installation d’une domotique haute technologie dans les maisons.

Cette alternative permet en effet de commander à distance tous les appareils dans les habitations. Elle se met en accord automatiquement avec les dispositifs motorisés, mais elle se connecte également avec tous les électroménagers connectés. Bien d’autres alternatives sont possibles avec la domotique. Cette dernière est une modernisation plus que conséquente. Dès que la maison est connectée, elle pourra intervenir.

Lire la suite